Eclipse du 29 mars 2006
 
   
 
Aprés plusieurs hésitations quant au choix du lieu d'observation de l'éclipse, je suis finalement allé en Egypte, au dessus de la ville d'El Sallum, sur un plateau domminant la ville à quelques kilomètre seulement de la frontière Libyenne. A cet endroit, le soleil culmine à 62 degrés pendant l'éclipse.
 
       
 
Le matériel utilisé comporte un camescope DV cam avec un complément optique télé + filtre pleine ouverture pour les phases partielles. Un apn NIKON D100 avec un zoomm 80-200mm + doubleur de focal, le tout diaphragmé à 16, équipé également d'un filtre pleine ouverture. Enfin l'ETX 90 me permetait de faire un peu de visuel. le tout étant fixé sur une monture équatoriale Allemande.
 

Photo Florence GARDE

Juste avant le premier contact, une équipe de télévission de L'Associated Press Television News débarque pour me demander pourquoi j'ai fait le voyage pour voir cette eclipse. Exercice fait 2 fois, (une fois en français, une seconde fois en Anglais)

 

Photo Florence GARDE

Premier contact, on vérifie que tout fonctionne bien. Le camescope est programmé de façon à prendre 1 image toute les 30 secondes. La mise en station a pu se faire la nuit précédent l'éclipse, avec précision, se qui est un confort vraiment trés apréciable pour maintenir le soleil à la meme position durant tout le phénomène.Un parametre de moins à gérer pendant l'éclipse...

 
     
           
     
Peu de temps aprés le premier contact. Juste 2 petites taches solaires sont présentes.
     
 

Photo Florence GARDE

     
 
Sténopés vues sous notre tente du bivouac : les oeuillets de la toile laissent passer les rayons du soleil. Même expérience avec une passoire.
 
Ambiance pendant la totalité.
 
           
     

2ème contact, les derniers grains de lumières disparaissent

     
           
     
Quelques protubérances prises avec un temps de pose de 1/500 s
     
           
     
La haute couronne solaire prise avec un temps de pose de 4s
     
           
     
3ème contact, la totalité est terminée
     
           
     
Compositage de 2 photos, l'une prise juste aprés le 2ème contact, la seconde pendant le 3ème contact. C'est à ces 2 moments, que l'on peut voir le mieux, les protubérances solaires durant l'éclipse.
     
   

Projection du disque solaire en coordonnées polaire, la couronne s'étale ici sur plus de 3 rayons solaires.Traitement sous Iris.

   
 
Compositage de 6 images dont les temps de poses varie du 1/500s à 4s + gradient rotationnel.Traitement sous Photoshop.
 
 

Compositage de 5 images par superposition de calques sous photoshop et masquage progressif circulaire des zones surexposées.Traitement sous Photoshop

 
           
 
La vidéo de l'éclipse compressée en mp4 est disponible ici.
 
Montage chronologique de l'éclipse (1 photo toute les 10 minutes, sauf durant la phase totale)
     
  mise à jour le 17/04/2006