Eclipse du 1er Août 2008
 
   
 
La Mongolie offrait le meilleur compromis entre la durée de la totalitée et les probabilités météorologique d'avoir un ciel dégagé. C'est donc au sud est de la petite ville de Burenhayrhan que toute notre équipe c'est installé sur une colline domminant le désert de Gobie.(document NASA)
 
 
   
 
 

Les 4x4 Russes

Pour nous déplacer, nous avions avec nous une flotte de 6 véhicules 4x4 "Saratov 55" de conception Russe. Une mécanique datant des année 50, mais pouvant facilement être réparé en cas de panne par les chauffeurs qui sont aussi mécaniciens. Nous avons rencontré pas mal de problèmes mécaniques, surtout sur le chemin du retour (radiateur percé, roulement de roue HS, problème de frainage et de multiples crevaisons)

 

 

Depuis la capitale Ulaanbaatar, il fallait 6 jours de 4x4 pour arriver sur la ligne de centralité à l'ouest de la Mongolie, en traversant la steppe, quelques cols dans la montagne de l'Altaï et le désert de Gobie.

 

 

Chaque journée de notre périple était rythmé par les même tâches : pliage du bivouac, faire le plein de carburant et d'eau potable. C'est ce dernier point qui nous a posé le plus de problèmes, certains puits ou point d'aprovisonnement en eau potable étaient à sec, d'autres présentaient une eau boueuse qu'il n'était pas possible d'utiliser pour la cuisine ou pour s'abreuver.

 
 
Le site de l'éclipse pris avec un fish eyes juste avant le 1er contact
 
 
       
 

Le bivouac

Nos véhicules sur le site d'obserbation de l'éclipse. Pour nous protéger du Soleil lors des repas, nous avions tendu une bâche au centre du regroupement de 4 de nos véhicules. Le camion "bleue" était venu nous livrer un mouton fraichement abattu pour le repas du soir.

 
 

Le matériel

Le site ou j'ai installé mon matériel, sur une petite colline qui domine la plaine désertique.Un simple trépied photo équipé du sytème astrotrac TT320, un boitier canon 20Da avec un doubleur de focale Nikon et une optique Nikon de 200mm.

 
 

 

 

 
Photos des 2ème et 3ème contact pris avec une focale de 400mm (t=1/1000s)
     
 
 
 
 

Quelques Mongols sont venus nous rejoindre sur le site d'observation, peut de temps avant le 2ème contact.

 
 

Tournage d'un reportage pour la télévision Mongole.

 
     
Vue panoramique du site pendant la phase de totalité (optique fisheyes Peleng de 8mm)
     
           
     
Compositage de 6 photos prisent avec des temps de poses différents (de 1/1000s à 0,6s)
     
           
     
Montage des différentes phases de l'éclipse. Les poses des phases partielles ont été prise avec un filtre pleine ouverture à 1/10.000 de transmission.
     
  mise à jour le 09/09/2008