Construction d’un Observatoire remote

 
 

En mars 1996, je décide d’acheter une coupole en fibre de verre de la marque INACO de 2m40 de diamètre. Durant plus de 12 ans cette coupole a été utilisé «manuellement», car aucune motorisation n’était prévu sur ce genre de coupole. Durant plus de 8 ans, elle m’a permis d’abriter mon télescope sur les hauteurs de Grenoble, mais la pollution lumineuse étant devenu très importante, l’observation devenait de plus en plus difficile.


En 2004, je déménage à la campagne pour profiter d’un ciel plus propice aux observations astronomiques.


En 2009, je découvre le site internet de Jean-Claude qui a automatisé sa coupole INACO. Je me suis largement inspiré des infos publiées  sur son site internet et notamment le système mécanique pour entraîner la coupole en rotation.


Mars 2010, je commence la mise en place de la crémaillère et ensuite de la motorisation de la coupole (motorisation en rotation et de l’ouverture du cimier).


Juin 2010, l’informatisation de la coupole est en cours grâce au boîtier «Dome Tracker» commercialisé par la société Shelyak Instruments : un petit boîtier plein de ressources, pour synchroniser entre autre, la position de la coupole avec celle du télescope.

Historique de l’observatoire

Le contenu de ce site présente toute la construction de l’observatoire, depuis les fondations jusqu’à son utilisation en passant par la motorisation, l’automatisation, l’informatique et l’instrumentation.

Toutes les photos publiées sur ce site ont été prises par mes soins  et ne peuvent être utilisé sans mon accord.


Les informations indiquées sur le site sont donnée à titre indicatif et ne sont pas forcement des solutions universelles qui peuvent s’adapter à tout les cas de figure rencontrés, seul ma propre expérience est décrite sur mon site.


Contact